SERVIR LA VERITE : LA PARTAGER SANS CHERCHER A CONVAINCRE

par | Août 1, 2020 | 13 mères originelles, Femmes guérisseuses, Spiritualité | 0 commentaires

Depuis septembre 2019, je me suis engagée à vous partager les sagesses ancestrales au travers des 13 Mères Originelles.

Chaque mois, je mets en exergue les dons, talents, et capacités du pouvoir féminin. Ceux-ci sommeillent en chaque femme. En suivant le cheminement de chacune des Mères de clan, vous vous éveillez, pas à pas, à votre mission de vie de femme. Pour cela, je m’appuie sur le livre Les 13 Mères Originelles de Jamie Sams, mettant en évidence la voie initiatique des femmes amérindiennes, ainsi que mes expériences du moment.

Cela étant dit, cette année est extrêmement riche d’aventures et d’éveils. Vous êtes beaucoup à l’avoir formulé d’une manière ou d’une autre, à vous ouvrir à d’autres possibles, à penser autrement vos plans professionnels et personnels. C’est d’ailleurs ce que je vis également.

Ce mois d’août s’annonce pleins de promesses, après le temps printanier du renouveau. Bien que l’été soit une saison douce à vivre, elle est également une période de travail. Après un hiver au creux de nos cocons à préparer le renouveau, le printemps face à nous-même, à travailler des changements choisis ou peut-être subis selon votre développement personnel, voici un mois d’août encore tourné vers le travail avant les récoltes de l’automne. C’est un peu la dernière ligne droite pour accepter ces grandes transformations.

Dès les premiers rayons chauds du soleil, les énergies de l’été se sont bousculées, nous poussant à sortir de nos cocons pour aller à la rencontre de l’autre. D’ailleurs, le confinement était à peine levé qu’une foule de badauds se pressait dans la nature. A tort ou à raison, ce besoin de faire société est apparu plus exacerbé encore que les années précédentes. Nous avons l’envie d’une vie en communauté, d’échanges, et de partages. C’est normal. C’est nécessaire. C’est humain.

L’individualisme n’est pas la vie.

Or, dans le contexte 2020, la vie a besoin de reprendre ses droits sur le monde que nous avons construit jusque-là. Peut-être que sans en avoir réellement conscience, la plupart des personnes, ayant foncé pour se retrouver ensemble à nouveau, a appris de ces mois d’enfermement. Peut-être que le lien recréé ou fortifié est un signe d’un changement plus profond des cœurs de toute une société. Bien sûr, il y aura toujours des individus qui refuseront ces métamorphoses. Néanmoins, une majorité semble tout de même en chemin.

Ainsi, pour agrémenter un peu plus votre réflexion et, pousser plus en avant votre cheminement en cette période de travail, je vous propose aujourd’hui de suivre l’éveil des énergies de la Guérisseuse.

CELLE QUI SERT LA VERITE

La roue de la médecine continue son voyage annuel face aux énergies lunaires et solaires. La saison de l’été pousse à œuvrer successivement avec trois Mères : Celle qui Aime Toute Choses (juillet), Celle qui Sert la Vérité (août), puis La Femme du Soleil Couchant (septembre). Actuellement, s’éveille les énergies de la Huitième Mère de clan, qui a pris place lors des énergies de la nouvelle lune du 20 juillet 2020. La Mère Guérisseuse ou Celle qui sert la Vérité nous entraîne vers un labeur en profondeur. Intuition, vérité, sentiments et eau qui purifie sont les symboles que l’on retrouve dans la nuance qu’elle porte : le bleu.

La Gardienne des rites de passages nous indique quand nous battre pour la vie, et comprendre par l’expérimentation de ses mystères.

Cette Mère, Guérisseuse par intuition est à la fois la sage-femme, et l’herboriste. Elle est la Dépositaire des Arts Thérapeutiques. Gardienne des Mystères de la Vie et de la Mort, elle chante la chanson du rythme de la Vie. Au service de l’Humanité, elle est également Mère de Tous les Rites de Passages, des Cycles de naissance, mort et renaissance. Son rôle est de servir la Vérité. Pour cela, elle nous enseigne à soutenir les autres avec un cœur joyeux en utilisant nos capacités à soigner et à guérir. Elle est source de compréhension en honorant les cycles de vie, et sa fin aussi. La Guérisseuse nous pousse à croire dans les miracles de la Vie par notre connexion avec notre essence. Elle accompagne la découverte du Royaume végétal et l’usage thérapeutique des plantes. Ceux-ci protègent le sol de la Terre face à l’érosion, en préservant l’équilibre de ses cycles de régénération ; autrement dit les saisons qui se succèdent.

Servir la vérité, ce n’est pas dire la Vérité.

C’est la vivre d’expériences et la partager sans chercher à convaincre

Ce mois-ci, notre besoin de guérison va être empli par notre propre médecine. Chacune de nous est capable de guérir et, de se guérir par l’utilisation des médecines naturelles. Rappelons-nous combien nous sommes compétentes, combien les réponses sont en nous et, combien la Terre nous apporte, de par ses bienfaits, des solutions plaisantes.

Je pense notamment à la phrase d’Hippocrate qui affirme « que ton aliment soit ta première médecine ». Bien que cette citation a été remise en question, puisque la notion de médicament n’existait pas à l’époque d’Hippocrate ; ce dernier a bien mis en évidence l’importance de l’alimentation dans les processus de la santé. Une des bases de notre quotidien régulé par nos besoins est le fait de s’alimenter. Se sustenter, se nourrir, se restaurer sont autant de synonymes qui rappelle la place importante dans la pyramide des besoins des Maslow de cette exigence fondamentale à la vie terrestre. Il est simple de prendre soin de soi et des autres en commençant par partager un repas de qualité.

Je vous laisse d’ailleurs profiter de mon partage de juin dernier sur ce sujet en fouillant à nouveau ou découvrant l’article sur la Médecine Traditionnelle Chinoise de l’été, ici.

Guérir c’est prendre soin de soi à bien des niveaux. J’ai évoqué ci-dessus le corps par la nourriture physique – je rappelle qu’au niveau des besoins fondamentaux, outre la faim, il y a également la soif, la sexualité, la respiration, le sommeil, et l’élimination- mais la subsistance spirituelle a toute son importance dans votre cheminement. Pour cela, la Guérisseuse vous accompagne pour vivre les besoins de sécurité en étant une Guide, un soutien dans toutes les expériences de la Vie et de la Mort. Ainsi, elle apporte une assistance face aux besoins sociaux, permettant par la même de répondre aux besoins d’estime de soi et de réalisation. Cela apparaît clairement dans le conte lié à cette huitième Mère. Epaule sécure pour la femme accouchant, Celle qui est au service de l’Humanité assure un rôle de gardienne de Tous les Rites de Passage. L’accouchement en est un particulier. Il entre-croise autant la Vie que la Mort tel un chemin initiatique qui transforme la femme en mère. Il touche au grand mystère secouant chaque besoin primaire énoncé ci-dessus. L’acte d’accoucher est une expérience sauvage nous replongeant dans l’origine de l’humanité, et l’évolution de l’humain. Il met en avant de nombreux cycles de transformations ; des cycles de naissance, de mort et de renaissance. Par cet acte naturel, l’humain se transforme, expérimente, apprend et grandit. Il se réalise apprenant à se faire confiance, à se respecter, à comprendre ce que son esprit et son corps ont la capacité de réaliser. C’est cela aussi guérir et se guérir : c’est se connaître au plus profond de soi. C’est se dépasser en toute sécurité avec l’appui de Celle qui sert la Vérité. C’est donc apprendre sa Vérité et la vivre.

Ce cycle-ci, je vous invite à voguer sur les énergies de Celle qui sert la Vérité. Pour cela, écouter vos sentiments, vos émotions. Utiliser la créativité pour les exprimer, les analyser, les comprendre. Profiter du temps estival pour vous attacher à vos intuitions. Bénéficier des bienfaits de l’eau purifiante pour semer les graines de vos transmutations avant la période de la récolte cet automne ou les automnes à venir.

En attendant, en cette période, je vais prendre un temps de pause en ce début du mois d’Aout, ce premier semestre a été placé sous le signe de l’adaptation mais également du deuil, sous toutes ses formes, j’aime vivre ces cycles en profondeur, mais j’aime surtout traversée la phase de Renaissance. L’été a toujours été pour moi une période charnière pour mon activité, c’est souvent en cette saison que je vous ai présenté les nouveautés, il en sera donc de même avec la nouvelle version de mon site internet qui présentera mes nouvelles formules d’accompagnement.

Fanny

Partager

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Bienvenue sur le blog

Je suis ravie de vous accueillir sur mon blog où je vous partage le fruit de mon cheminement personnel mais également mes apprentissages, mes lectures et tout ce qui me nourrit en tant que femme.

De quoi je vous parle ici ?
D’amour de soi, de spiritualité, du rythme des saisons, de féminitude, de blessures d’âme, des saisons de vie de la femme, de missions d’âme, de sagesse féminine, de créativité, de notre relation aux travail, d’estime et de confiance en soi, de sexualité, de matresence, d’hypersensibilité…

Article le plus populaire

  • 5 MOYENS DE RENFORCER SES COMPETENCES EN ENERGETIQUE