Bonjour et bienvenue dans mon univers !

Vous avez pris la décision il y a quelques temps de ne plus subir votre quotidien mais devenir actrice en vous autorisant à prendre du temps pour vous.

Mais malgré cette prise de conscience vous êtes toujours une bombe à retardement, toujours sous pression à donner tout ce qu’elle a et avoir le sentiment de ne pas recevoir en retour !

  • vous culpabilisez de prendre du temps pour vous,
  • vous avez tout le temps peur du reproche,
  • vous ne savez pas comment faire pour répondre à vos besoins,
  • vous êtes très exigeante avec vous même,
  • vous vous jugez toujours durement et manquer de bienveillance avec vous même.

En résumé vous êtes cette femme très active qui cherche à réussir dans tous les domaines de sa vie, une femme, une maman, une working girl, une super copine, une super fille mais qui finit par s’oublier et se perdre !

Comment tout à commencé

Je m’appelle Fanny Alexis, je suis maman de 3 enfants de 3 papas différents. Entrepreneure inspirée par son âme, j’ai créé mon auto-entreprise l’été 2012 puis ma société en mars 2014 et depuis je ne cesse d’évoluer et d’aligner mon énergie à ma mission de vie et de mon activité professionnelle.

Cette vie professionnelle a d’abord été celle de la femme active, une vie de cadre dirigeante, en déplacement 90% de son temps en France et en Europe, avec une prise de responsabilités dès le début de ma carrière à tout juste vingt ans, dans un milieu totalement masculin.

Je suis devenue maman à vingt-cinq ans puis à trente ans. C’est au cours de ces 5 années que ma vie bouleversée par une séparation, une dépression, un nouveau mariage et une mutation.

A l’arrivée de ce deuxième enfant l’envie d’un poste plus sédentaire commence à se manifester. J’ai même commencé à rêver à un changement de vie professionnelle pendant ma grossesse, mais à ma reprise après mon arrêt maternité, je mets cette envie de côté. Je finis par changer d’entreprise qui me permet de retrouver une vie où je dors à la maison tous les jours de la semaine.

Je fais également mes premiers pas dans le domaine des médecines alternatives pour sortir de cette dépression gérée uniquement par des médicaments. Je découvre la réflexologie plantaire, le shiatsu, l’aromathérapie et par cette occasion le fonctionnement de mon corps et le lien avec mes émotions.

C’est presque un choc, une consternation…comment peut-on découvrir à plus de trente ans ces liens pourtant si important ?

Je prends alors conscience que les seuls moments de ma vie où j’ai pu me mettre vraiment à mon écoute étaient mes grossesses, où ma motivation finalement était de faire attention à moi pour mes bébés. Finalement, je ne me connais pas tant que ça…

Je m’engage fortement dans le développement personnel et commence à faire les liens sur mes difficultés d’adultes en couple, en tant que maman et mon stress au travail, avec mon enfance, mon adolescence et plus globalement mon histoire de famille. Je n’ai de cesse de comprendre, d’apprendre et de guérir.

Un second divorce est encore à affronter, un nouveau changement de vie professionnelle en région parisienne, un poste de cadre dirigeante, des déplacements sur une seule région où je ne dors plus dans des hôtels mais une vie de maman solo où toutes ces responsabilités commencent à peser et où cette vie de cadre ne colle plus. Où les valeurs d’entreprise ne sont plus en phase avec les miennes. Où les souffrances des salariés non prises en compte ne sont plus acceptables.

Bien que j’arrive à assurer mon rôle et faire changer les mentalités des dirigeant-es que j’accompagne sur le management de la santé et sécurité au travail, cela me coute beaucoup et je ressens le besoin de mettre mon énergie au service du positif et je décide de tout quitter avant qu’un burn out m’engloutisse.

Je quitte donc cette vie parisienne pour revenir à Nantes ma ville de coeur, l’été 2013, soutenue par mes proches et mon nouveau compagnon.

Mon objectif : retrouver une qualité de vie, réinvestir toutes les dimensions de ma vie, et avoir un véritable équilibre entre ma vie professionnelle et ma vie personnelle, ma vie de mère et ma vie de working girl, et permettre à mes garçons de grandir près de leur papa.

Mon histoire personnelle est aussi chargée de souffrances, marquée par le divorce de mes parents dans ma petite enfance.

J’ai grandi avec ma maman et ma sœur. Sœur de laquelle j’ai été séparé à plusieurs reprises dans l’enfance et avec qui le lien est difficile, jusqu’à ce que nous nous rencontrions vraiment au début de ma vie d’adulte.

Divorce de mes parents dans ma petite enfance, en passant par un abus sexuel au début de ma puberté, la connaissance de l’existence de demi-frères et sœurs que je n’ai jamais pu rencontrer.

Mon sang est un mélange de différentes cultures et histoires avec, du côté de mon père, La réunion et Madagascar à l’époque de la colonisation, et du côté de ma mère, du sang Belge flamand. Les femmes de ma lignée ont connues beaucoup d’épreuves de vie.

Mon aventure entrepreneuriale va encore une fois me faire évoluer et me faire travailler, notamment ma relation aux autres, à l’argent et me permet d’aller plus loin encore sur l’amour de soi.

Je mets quelques années à me libérer des schémas de ma vie professionnelle de salariée, à redonner de la place à mon énergie féminine qui avait été étouffée dans cette vie professionnelle où mon énergie masculine avait pris sa place pour pouvoir évoluer dans ce monde.

Ma nouvelle vie de couple est aussi un challenge, mon cœur s’était fermé, ma foi en l’amour très ébranlée avec ces 2 échecs, mes croyances sur mon incapacité à vivre heureuse en couple s’ancre profondément.

Mais sur ce chemin professionnel dans le bien-être, je découvre que je suis tombée dans la marmite de l’énergie depuis mon enfance sans le savoir, que ma capacité à communiquer avec les mondes subtils est très forte, j’ouvre les portes de l’énergie en moi et alors ma quête de guérir ne concerne plus que mon corps et mon cœur mais également celle de mon âme. Ce qui m’ouvre à ma multi-dimension, et me réconcilie avec ma foi et ma spiritualité prend place dans toute les facettes de ma vie, je retrouve l’équilibre de mes polarités, feminin et masculin se soutiennent et ne s’opposent plus.

Je prends conscience d’une de mes missions de vie/d’âme “Devenir une mère aimante et libérer les blessures des femmes de ma lignée”

Et ça tombe bien alors que j’avais dit « plus jamais », en 2017, je redeviens maman, j’ai pu vivre enfin une grossesse en pleine conscience, accompagnée d’un futur papa très présent, mais cela n’est pas sans conséquences sur ma petite entreprise qui fonctionne pourtant sur un modèle collectif.

En 2018, quelques choses s’amorcent en moi, je décide de modifier ma façon de gérer mon entreprise, au regard de sa situation économique j’aurai dû la fermer et repartir dans une vie de salarié. Mais soutenue par mes proches sur tous les plans, je m’accroche et je me recentre, je travaille pour la première fois seule.

Un sacré challenge mais un challenge réussi, l’équilibre financier est retrouvé l’abondance est là, chaque jour, mes client-es sont toujours là et je fais naître de nouveaux accompagnements qui font vraiment sens avec mon chemin de vie et ce que la vie m’a enseigné.

J’assume ainsi pleinement mes dons et talents, et ma capacité à lire dans les corps. A accompagner des femmes qui ont souffert dans leur enfance. A accompagner des mères de tous les âges (de celles qui souhaitent avoir un premier enfant, à celles qui ont besoin de se ré-approprier leur vie avec des enfants devenus adultes). A accompagner celles qui veulent enfin se donner le droit d’être heureuse en couple. A accompagner ces femmes qui veulent apprendre à prendre soin d’elle, avoir confiance et oser être des femmes rayonnantes.

Mais en 2019, j’engage une prise de recul sur l’année de challenge que je venais de vivre et la vérité apparait : je souhaite aussi accompagner ces femmes qui se sont re-connectées à leur talent de guérisseuse et veulent vivre de leur nouveau métier en s’appropriant pleinement leur capacités extrasensorielles. 

Je décide alors de m’engager dans un parcours pour me spécialiser en me formant à l’art d’accompagner les femmes, avec le programme Féminitude de Monique Grande. Je prends au cœur de ce parcours conscience du cœur de ma mission, celle d’accompagner les femmes et mon envie d’aller plus loin encore pour les aider à vivre des transformations profondes et les aider se reconnecter à toute la magie et puissance de leur énergie féminine.

Je suis ravie de vous faire découvrir mon approche d’accompagnement des femmes et de leur famille.

Fanny Alexis

5 faits sur moi

J'ai déménagé 17 fois

Le changement a toujours été présent dans ma vie, dès le début de ma vie active, j’ai eu des postes qui m’ont amené à beaucoup voyager et à être mutée plusieurs fois.

J’ai fini par choisir ma ville de coeur, là où mes enfants sont nés, Nantes. J’y ai été muté en 2000 et je suis revenue m’y installé en 2013 pour y créer mon entreprise et m’installer définitivement.
J’y suis bien et maintenant que je ne fuis plus rien, j’y reste !

Je vis dans une maison avec jardin

Vous allez me dire mais il y a rien d’exceptionnel là dedans !

Et bien pour moi si, je considère que ce choix d’habitation est mon plus grand luxe et ai toujours fait en sorte de m’en donner les moyens.

Je préfère me priver d’autres plaisirs pour avoir cet espace de vie et l’offrir à mes enfants.

J’ai besoin de voir du vert au quotidien, de mettre les pieds dans l’herbe en toute saison, et de m’abriter à l’ombre d’un arbre dans la douceur du printemps ou la chaleur de l’été.

Je suis une hypersensible

J’ai véritablement reconnue cette caractéristique chez moi depuis que mon 3ème fils est né en 2017. Dès ses premiers mois de vie, nous avons identifié sa sensibilité et cela s’est confirmé aux moments des premières interactions avec le monde extérieur.
En adaptant notre manière de communiquer avec lui et de l’accompagner, j’ai véritablement pris conscience de ma grande sensibilité aux émotions des autres, des miennes et aux expressions très intenses de mon corps. Et au passage je partage ma vie avec un hypersensible également.

Je suis une femme guérisseuse

Il est pas facile de trouver un terme qui représente ma particularité d’être une femme connectée, comme j’aime à dire.

C’est à dire que j’ai plusieurs capacités extrasensorielles qui se manifestent en moi, la clair sentience (la capacité à sentir dans son corps), la clair audience (la capacité dialoguer avec les mondes subtils), la clairvoyance (la capacité de voir ce qui est invisible à l’oeil) et la clair connaissance (la capacité à se connecter à des savoirs ancestraux) et cela me donne entre autres la faculté de canaliser des énergies de guérissons.

Je communique donc avec les mondes subtils, les âmes, les défunts et de manière télépathique.

Ces capacités qui me permettent d’écouter les mémoires des corps, et plus particulièrement le ventre des femmes.

Je suis une femme multi-potentielle

Où on pourrait dire que je suis très créative ! Et pourtant il y a pas si longtemps je me disais nulle en dessin, ne sachant rien faire de mes mains, à part de bons massages.

Aujourd’hui je fais mes soins en chantant et en jouant du tambour ou d’autres instruments.

Une de mes activités préférées pour revenir à l’intérieur est le dessin et la peinture, de la couleurs posées et mélangées de manière intuitive.

J’ai tout le temps des idées, même trop car je n’ai pas le temps physiques de tous réaliser mais je fais en sorte de me donner plus de temps pour accoucher mes idées d’années en années.
Cette créativité se manifeste également dans ma sexualité bien assumée.

Mon projet en cours sont de créer des oracles et d’écrire un livre sur les mères.