Être une femme : les 4 saisons de la vie d’une femme

par | Jan 8, 2020 | Féminitude, Amour de soi, Cycle féminin, Ecoute de soi et rituels, Equilibre féminin et masculin, Spiritualité | 0 commentaires

Être une femme ou se ressentir comme telle n’est pas toujours une chose aisée. Le parcours que l’on emprunte en s’incarnant dans des énergies féminines est parsemé d’obstacles propres à chaque âge et à chaque période de notre vie de femme. Chaque expérience et chaque vie étant unique, naître à sa féminité et devenir une femme relève d’un cheminement très personnel.

Si nous connaissons bien l’influence du cycle menstruel sur la femme ainsi que le pouvoir des cycles lunaires, l’impact des saisons sur la femme en devenir reste cependant moins connu. Chaque changement de saison provoque certes une énergie particulière que chaque être peut optimiser, mais il s’agira ici d’aborder les saisons dans une approche plus globale et de parcourir ainsi les étapes de la vie d’une femme telles que les cycles des saisons.

Comment se relier au cycle des saisons lorsque l’on est une femme ?

Comment vivre plus harmonieusement chaque étape de sa vie en fonction de ces cycles ?

Enfin, comment naître à sa féminité et à ses pouvoirs féminins à chaque étape de sa vie de femme ?

Pour aller à la rencontre de la femme qui sommeille en vous et vous accompagner dans la recherche de votre vérité personnelle, je vous propose donc dans cet article de découvrir ce chemin au cœur des 4 saisons de vie de la femme.

« On ne naît pas femme, on le devient. »


Simone De Beauvoir, Le Deuxième sexe, 1949

Les cycles naturels de la femme

À l’image de la nature entière, la femme est un être cyclique. En lien avec la Lune et la Terre, chaque mois, les énergies féminines se connectent au cycle lunaire mais également au cycle des saisons. Le cycle menstruel qui rythme le corps de la femme entraîne lui aussi une succession d’étapes semblables à celles que vit la nature à chaque saison.

S’éveiller à sa féminité et vivre en harmonie avec elle, c’est donc aussi tout naturellement chercher à comprendre ces cycles naturels qui régissent les énergies féminines.

Pour aller encore plus loin encore dans votre éveil de femme, et pour prendre conscience de cette magie, il vous est également possible de vous connecter à vos saisons de vie.

Naître à sa féminité est un apprentissage qui revêt bien des aspects. La compréhension de soi passe par un chemin de vie plus ou moins tortueux. Chaque femme vivra et ressentira ce parcours à sa guise, en fonction de ses histoires de famille, de vie et de ses expériences. L’observation de ce cheminement est tout un voyage, à chacune d’en sentir l’importance et la portée à travers son corps et ses énergies de femme.

Cependant, si chaque ressenti sur les énergies féminines qui l’habitent reste unique pour chaque femme, sa nature cyclique comportent des enjeux précis, et ce, dès la conception.

En connaître les particularités vous permettra alors de mieux appréhender la saison de vie dans laquelle vous vous ressentez et de mieux accueillir et percevoir les énergies de votre féminin du moment.

LE PRINTEMPS DE LA FEMME : DE 0 A 21 ANS

Tel le printemps de la nature, le printemps de la femme est le temps des graines et des semences. Avec l’arrivée de l’âme dans le corps de la femme, cette étape de vie commence dès la conception pour se terminer en moyenne à 21 ans.

Le couple parental sera le premier gardien des premières évolutions et aura des missions capitales :

– Aider à l’incarnation de l’âme,

– Favoriser sa découverte de son essence à travers le corps et la matière,

– Découvrir son corps de femme et ses besoins physiques,

– Combler ses besoins impérieux de sécurité, d’amour, de reconnaissance et d’écoute,

– Développer l’affirmation, la liberté et la créativité…

Et bien d’autres responsabilités encore qui forgeront malgré elle ce petit être féminin en devenir.

Jusqu’à 7 ans, la relation à la mère permettra à la petite fille dedévelopper l’estime de soi. Tandis que sa relation au père approfondira sa confiance en soi. Ces deux forces sont des bases solides qui permettent l’enracinement à la vie et au cœur de la Terre. C’est ce qui assurera à l’être un goût certain pour la vie.

Entre 7 et 14 ans, petit à petit, les parents aident à la rupture du cordon psychique pour laisser doucement place à plus d’autonomie, permettant à l’enfant de répondre davantage par elle-même à ses propres besoins. C’est aussi l’arrivée des hormones et le développement des caractères sexués amenant à l’épanouissement (ou non) de son corps de femme. Tout son environnement est alors une invitation pour la jeune adolescente à reconnaître le caractère sacré de son corps féminin.

À partir de 14 ans, l’exploration du monde extérieur devient une priorité pour la jeune fille. Les rencontres avec l’Autre, et souvent avec la polarité masculine, lui apportent une nouvelle vision sur le monde. C’est alors le début des expérimentations plus intimes et sexuelles. La jeune fille rayonne de beauté. Pour les parents et l’environnement, il convient également à cette étape de reconnaître socialement et avec respect le caractère sacré de son corps et de sa sexualité.

Au printemps de sa vie, la jeune fille naît alors à sa féminité par la naissance à la vie et à son corps. Elle est invitée à se connecter à son essence féminine et à sa masculinité dans un chemin vers la sexualité sacrée.

printemps de la vie d'une femme

Pour mieux comprendre et accompagner le printemps de la vie d’une femme, consultez mon article par ici

L’ETE DE LA FEMME : DE 21 A 42 ANS

Tel l’été que nous connaissons, l’été de la femme est le temps des fleurs et du rayonnement. En chemin vers la naissance à son cœur de femme, la femme ouvre alors totalement son cœur.

La polarité masculine se fait aussi de plus en plus présente.

De 21 à 28 ans, le cycle donner-recevoir de l’amour est en place. La relation de couple devient importante. Le féminin et le masculin apprennent à s’honorer et se découvrent.

De 28 à 35 ans, le couple devient énergie créatrice d’amour en enfantant et initiant des projets communs. Ils découvrent ensemble le bonheur d’être amoureux, de créer et la raison de leur présence ici-bas. Ils contribuent à leur façon à faire la différence par leur acte créateur.

À partir de 35 ans, la femme épanouie rayonne de son essence profonde face au monde extérieur. Elle est amour. Elle a ouvert son cœur à elle-même et au masculin. Pas à pas, elle est invitée à l’ouvrir également à la Terre entière. Elle apprend la puissance du pouvoir du cœur dans le processus de guérison de ses blessures : les siennes et celles des autres. Elle est la femme guérisseuse, maternelle et créatrice.

À l’été de sa vie, la femme rayonne dans son cœur de femme et dans son corps. Elle est invitée à se connecter à ses missions sur terre et aux pleins potentiels de ses pouvoirs féminins.

L’AUTOMNE DE LA FEMME : DE 42 A 63 ANS

Le temps des fruits de l’été amène ensuite la femme à naître à son âme. À l’automne de sa vie, la femme est invitée à se reconnecter à son âme intérieure et à rayonner dans le monde extérieur.

De 42 à 49 ans, la femme rayonne. Elle a confiance en elle et s’aime davantage. Elle manifeste mieux sa puissance féminine dans le monde extérieur. Souvent, les enfants ou projets de vie sont grands, autonomes ou réalisés. Le temps de la récolte est alors venu et la femme reconnaît sa véritable mission de vie dans sa dimension féminine. Elle cueille ce qu’elle a semé.

De 49 à 56 ans, le corps de la femme subit alors une chute hormonale amenant ainsi une augmentation de sa polarité masculine propre. Le temps de la ménopause la prépare à agir différemment. L’exploration de sa polarité masculine est alors possible sans sacrifier pour autant ses qualités féminines, qu’elle a su développer dans les saisons de vie précédentes. Elle est autonome, libre d’agir et affirmée. La femme reconnaît ainsi l’équilibre entre son féminin sacré et son masculin sacré.

À partir de 56 ans, la femme s’intériorise. Son énergie physique diminue car elle se prépare à entrer en recueillement. Elle peut alors nourrir et apprécier pleinement la solitude tout en continuant à contribuer à la marche du monde. C’est l’avènement de l’équilibre entre ses énergies féminines et masculines.

L’HIVER DE LA FEMME : APRES 63 ANS

Après avoir vécu les trois saisons de vie, la femme accouche enfin de sa féminité : c’est le temps de préparer les nouvelles graines. La fin du voyage approche et la femme devient enseignante pour les plus jeunes. Elle est la sagesse et se rapproche du divin en nourrissant sa spiritualité.

De 63 à 70 ans, la femme est grand-mère, voire même arrière-grand-mère. Elle est la mère spirituelle de tous. Elle guide, enseigne, initie aux différents passages et rites de la vie. Elle est dans le partage de ses connaissances et de sa sagesse. Elle est reconnue par tous pour ses expériences.

De 70 à 77 ans, la femme se nourrit davantage du monde céleste que du monde terrestre. Préoccupée par son âme, elle installe sa force intérieure dans le silence. Elle inspire et ouvre son cœur à la conscience.

De 77 à 84 ans, la chevelure blanche est un indice à la sagesse canalisée. C’est le temps du bilan de vie et de la préparation à la mort. La femme est dans la contemplation, souriante et silencieuse. Elle laisse les plus jeunes faire leurs propres voyages. Elle se rapproche peu à peu de la Terre-Mère et reconnaît sa déesse intérieure.

Au-delà de 84 ans, la femme est tournée vers la mort et donc vers la renaissance. Elle se rapproche de l’enfant en elle, de l’adolescente créative, de la guérisseuse, de l’enseignante, de la femme sage et de la Déesse. Elle rayonne toutes les dimensions de sa féminité en même temps. C’est l’accomplissement du parcours de sa féminité.


Les quatre saisons de vie de la femme sont le reflet d’un parcours initiatique à la découverte du divin en soi. Par l’exploration du féminin sacré, la femme exprime tout au long de sa vie l’étendue des pouvoirs du féminin dans le monde en développant les pouvoirs de son corps, de son cœur et de son âme. En avançant sur son chemin de vie, la femme rayonne la beauté, l’amour, la puissance et la sagesse.

C’est par l’éveil à ce concept du Féminin sacré que vous pouvez vous offrir un cadeau de vie. S’inscrire dans un Tout, incarner son plein potentiel dans son corps de femme, s’accepter, s’honorer pour se guérir et offrir ce message au monde est un cadeau merveilleux.

C’est également un présent incroyable pour les générations passées et futures : l’aboutissement de nombreuses vies. Je suis moi-même passée par cette reconnexion à mes pouvoirs féminins.

J’ai d’abord été à l’écoute de mon corps. Puis je me suis attachée à la cohérence de mon être profond avec mon cœur, en continuant à faire évoluer le lien à mon corps. Cet attachement esprit-corps reste d’ailleurs la base de mon écoute intérieure au quotidien. Ensuite est venue ma reconnexion d’âme.

Ce sont ces trois éléments fondamentaux qui permettent de nous reconnecter profondément à notre nature céleste, à nos énergies du féminin et du masculin sacré.

Cette approche spirituelle est valable autant pour un homme que pour une femme. La femme a, elle, pour mission de conquérir son équilibre de vie. Pour cela, elle chemine véritablement vers la connaissance et la célébration du pouvoir de son ventre : lui seul a le pouvoir de faire vibrer à l’unisson le corps, le cœur et l’âme.

Ainsi, je vous invite grandement à saisir cette chance d’être une femme ou de vous ressentir comme telle. S’inscrire dans tous ces cycles naturels de la femme que vous êtes passe par la libération de bien des mémoires portées au fil de l’avancée dans l’âge. Après avoir moi-même cheminer à mon rythme sur ces questions et, avoir choisi d’être guidée également, je vous propose désormais ce travail de libération et vous pouvez retrouver ICI tous les accompagnements que je vous propose pour vous guider dans les saisons et les passages de votre vie de femme.


Vous souhaitez recevoir mes partages d’expériences et mes conseils ?

Abonnez-vous à ma newsletter

Vous pouvez aussi visionner les vidéos de ma chaîne YouTube sur laquelle j’aborde de nombreux sujets et où je vous partage des pistes de lectures.

Je vous mets également à disposition des ouvrages et des oracles.

Pour plus de détails, vous pouvez me joindre sur ma page contact.


Cet article être une femme : les 4 saisons de la vie d’une femme, vous a plu ou vous a aidé ?  Partagez-le, il peut aussi aider d’autres personnes !

Où en êtes-vous de vos saisons de femme ?

 Partagez-moi en commentaires vos questionnements ou vos accomplissements de femme !

Partager

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Bienvenue sur le blog

Je suis ravie de vous accueillir sur mon blog où je vous partage le fruit de mon cheminement personnel mais également mes apprentissages, mes lectures et tout ce qui me nourrit en tant que femme.

De quoi je vous parle ici ?
D’amour de soi, de spiritualité, du rythme des saisons, de féminitude, de blessures d’âme, des saisons de vie de la femme, de missions d’âme, de sagesse féminine, de créativité, de notre relation aux travail, d’estime et de confiance en soi, de sexualité, de matresence, d’hypersensibilité…

Article le plus populaire

  • Apprendre à devenir mère : les enjeux de la matrescence