DE L’HYPERSENSIBILITE AU LACHER-PRISE POUR VERITABLEMENT VIVRE LES ENERGIES DU RENOUVEAU

par | Mar 4, 2020 | Hypersensibilité, 13 mères originelles, Ecoute de soi et rituels, Spiritualité | 0 commentaires

Comment débuter cet article en cette période si particulière ?

Je me pose cette question depuis plus d’une semaine. Il n’est pas facile aujourd’hui de démarrer ces quelques lignes, étant impactée moi-même par les évènements actuels. Néanmoins, et une nouvelle fois, les enseignements de Jamie Sams vont rythmer cette période pour construire notre transformation actuelle. Cette transition est violente pour tous. Malgré cela, les énergies de la nouvelle lune du 23 mars 2020, nous apporte l’aide de Celle qui voit loin. Cette quatrième mère de clan arrive à point nommé dans ce cycle et cette année, tout particulièrement. Gardienne des portes menant à toutes les dimensions de l’Eveil, Celle qui voit loin est une voyante, une visionnaire. Telle la « Faithkeeper » des tribus amérindiennes, Celle qui voit loin est aujourd’hui une bouée dans cette marée incessante. Laissons-nous guider par ces enseignements pour braver la tempête.

Accueillons les signes avec le cœur : enseignements & hypersensibilité.

Mère des visions, des rêves et impressions psychiques, cette rêveuse nous apprend à reconnaître la validité de nos impressions d’où qu’elles proviennent : rêves, visions, sentiments. Elle nous accompagne à comprendre les symboles et signes existants ; et à installer une différence entre ce qui relève d’un possible futur ou de ce qui sera réellement, telle une prophétie. Pour cela, cette visionnaire nous instruit en faisant bien la distinction entre le tangible et l’intangible, nous aidant à développer notre don de seconde vue. Elle nous montre comment découvrir la Vérité : la nôtre, et celle qui sera. Cette Gardienne du temps des rêves est la dépositaire de notre potentiel intérieur. Elle sait ce qui est tapie en chacun de nous et, nous pousse à accueillir à notre rythme personnel la lumière des visions. Pour cela, le chemin du cœur est la voie royale.

Dans notre société pour laquelle la linéarité du temps et des évènements est la norme acceptée, suivre son cœur est parfois bien complexe. La norme est unique. L’Histoire non répétitive. Seuls, le calendrier et les saisons se renouvellent, permettant de comptabiliser le temps qui passe. Et encore, nous avons laissé se perdre la saisonnalité des productions de la terre. Les fruits et légumes de saison reviennent peu à peu comme une information importante et nécessaire à la bonne survie de notre corps. Toutefois, l’impact des cycles lunaires, des énergies de la nature, et autres, sont encore absentes de la conscience collective. Heureusement, au creux de nos inconscients, tout cela n’est qu’en sommeil. Depuis des années maintenant, nous entendons que de plus en plus de personnes « s’éveillent ». Pour beaucoup, cela ne signifie que peu de choses. Pour certains, c’est le signe de profondes mutations débutées autour de l’année 2012. C’est cette même année que j’ai lancé mon activité de thérapeute holistique.

Depuis des années également, nous découvrons le terme d’hypersensibilité : ce trait de personnalité caractérisé par une forte réactivité et une émotivité plus exacerbées aux stimuli. Les personnes hypersensibles reçoivent, plus intensément que la moyenne, des informations de leur environnement. Elles captent, sans le vouloir, les émotions des autres, en plus des leurs.

Empathiques jusqu’à l’extrême, elles ressentent profondément les changements, et voient poindre la moindre tempête. Or, depuis quelques mois, beaucoup de ces personnes sentent un malaise profond, du changement se profiler. Seraient-ils les premiers à suivre, consciemment ou non, les enseignements de Celle qui voit loin ?

Cheminement et défi : l’aventure passe par le lâcher prise.

Celle qui voit loin est la dépositaire de bien des savoirs. Pourtant, elle ne donnera aucune réponse toute faite. Elle invite chaque être à s’aventurer sur le chemin de ses propres capacités, en louvoyant à sa guise et en fonction de ses besoins d’apprendre. Chaque pas est une décision librement consentie et prise par chaque individu. Les conséquences qui en découlent sont des apprentissages nécessaires pour avancer sur le chemin de sa vérité et reconnaître ses potentialités. La Mère de la quatrième lune, pleine de sagesse, nous apprend ainsi l’humilité envers nous-même avant tout. S’il est difficile de passer une étape nouvelle, et qu’il nous arrive donc de nier jusqu’à son existence, celle-ci se représentera plus tard jusqu’à ce que la leçon soit retenue. Il est donc clair que chaque étape de nos vies est nécessaire à notre évolution personnelle, et collective. Elle est un cadeau que chacun sera amené à accepter tôt ou tard.

Lorsque la Vie nous apporte des défis, ceux-ci sont ce qui doit être, pour grandir. Si ce challenge est présent, c’est que chacun a en lui la capacité de s’y confronter consciemment et d’avancer. Souvent, seul la peur et l’ego font barrage à cette apprentissage nouveau. Une nouvelle fois, la voie du cœur et du recentrage permettra d’appréhender ce changement.

Ça ira disent les arc-en-ciel sur les fenêtres de nos maisons.

Celle qui voit loin se colore en pastels car « elle détient la Médecine de la Voyance et de la Prophétie en voyant la vérité dans toutes ces couleurs. »

Avez-vous vu fleurir ces arc-en-ciel partout sur les réseaux ? Une nouvelle fois, il semble que les enseignements ancestraux se baladent bien plus dans nos inconscients que ce qu’on ne croit. Durant cette quatrième phase lunaire annuelle, toutes les couleurs pastels sont à l’honneur.

Un bel arc-en-ciel nous renvoie donc à la Vérité que nous construisons actuellement. En symbolique, l’arc-en-ciel fait référence à un pont entre le ciel et la terre permettant ainsi une meilleure communication entre les mondes terrestre et divin. Il nous invite à nous tourner vers le divin en nous, à s’intéresser à nos croyances limitantes, à dépasser nos angoisses, à puiser des ressources insoupçonnées jusque dans les tréfonds de nos consciences. De leurs côtés, les couleurs pastels symbolisent la neutralité. Elles sont à la fois pacifiques, douces et légères. Elles inspirent. Elles ouvrent une nouvelle fois à la créativité.

Celle qui voit loin se colore en pastels car « elle détient la Médecine de la Voyance et de la Prophétie en voyant la vérité dans toutes ces couleurs. » Avez-vous vu fleurir ces arc-en-ciel partout sur les réseaux ? Une nouvelle fois, il semble que les enseignements ancestraux se baladent bien plus dans nos inconscients que ce qu’on ne croit. Durant cette quatrième phase lunaire annuelle, toutes les couleurs pastels sont à l’honneur. Un bel arc-en-ciel nous renvoie donc à la Vérité que nous construisons actuellement. En symbolique, l’arc-en-ciel fait référence à un pont entre le ciel et la terre permettant ainsi une meilleure communication entre les mondes terrestre et divin. Il nous invite à nous tourner vers le divin en nous, à s’intéresser à nos croyances limitantes, à dépasser nos angoisses, à puiser des ressources insoupçonnées jusque dans les tréfonds de nos consciences. De leurs côtés, les couleurs pastels symbolisent la neutralité. Elles sont à la fois pacifiques, douces et légères. Elles inspirent. Elles ouvrent une nouvelle fois à la créativité.

Je vous invite donc aujourd’hui à vous recentrer sur vous-même. Pas en vous coupant un peu plus de monde, mais plutôt en vous connectant à lui par la créativité. C’est ce que je vous conseille depuis de nombreux mois.

Bien que le lien à l’autre soit moins régulier, moins physique dans nos environnements confinés, c’est le bon moment pour :

– se reconnecter à sa famille, ses enfants, sa/son conjoint(e), s’évader par l’esprit au moins dans la nature, à travers des photos ou un beau reportage, les livres, la méditation, la musique, etc.

– à laisser s’inviter toute émotion, et à prendre le temps de la vivre en conscience,

– à déconnecter en conscience du rythme frénétique que l’on connaît,

– à éviter de vous perdre dans les obligations de continuité pédagogique ou salariale,

– à développer la solidarité, autrement encore une fois,

– à construire ce que sera demain, au moins le visualiser.

La situation actuelle que vit le monde est inédite. Elle peut amener de belles transformations intérieures et collectives. Faut-il encore réussir à entrer dans ce vortex de transmutation des énergies négatives pour en tirer le meilleur dans l’avenir.

Partager

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Bienvenue sur le blog

Je suis ravie de vous accueillir sur mon blog où je vous partage le fruit de mon cheminement personnel mais également mes apprentissages, mes lectures et tout ce qui me nourrit en tant que femme.

De quoi je vous parle ici ?
D’amour de soi, de spiritualité, du rythme des saisons, de féminitude, de blessures d’âme, des saisons de vie de la femme, de missions d’âme, de sagesse féminine, de créativité, de notre relation aux travail, d’estime et de confiance en soi, de sexualité, de matresence, d’hypersensibilité…

Article le plus populaire

  • 5 MOYENS DE RENFORCER SES COMPETENCES EN ENERGETIQUE