Mission de vie. Voici un terme qui tourne en boucle dans le monde de l’énergétique. Et pourtant, avant de faire mes premiers pas dans ces sphères, je n’avais jamais entendu cette combinaison de mots si particulière. Néanmoins, cette notion, je l’habitais, telle une justicière. Je n’avais pas la cape, mais bien l’épée !


MISSION DE VIE OU MISSION D’ÂME DE QUOI S’AGIT-IL ?


Voici une définition que je me suis approprier. La mission d’âme peut être entendue comme le fait de créer, dans notre vie, un espace de paix. En son sein, nos actes ont un sens. Notre cœur guide nos pas, et la vie au quotidien nous semble douce et légère.


« Être ou réaliser sa mission de vie » est une expression, que je trouve, un peu lourde.  Entre ces lettres, résonnent la performance, le résultat, la culture de l’objectif et de la compétition. Bien que beaucoup de femmes en ont été imprégnées, notre monde actuel reste guidé par l’énergie masculine.

Loin de moi l’idée de rejeter cette part de notre humanité. Elle nous est nécessaire pour passer du rêve à l’action. Toutefois, mon expérience m’a montré qu’être dans sa mission signifie également écouter nos envies. Laisser de la place à notre intuition. Pouvoir prendre une décision avec notre cœur, et non pas seulement suite à un raisonnement. Cela correspond bien plus à notre énergie féminine. Elle aussi a toute sa place dans les processus qui nous amène à comprendre nos cheminements et leurs significations.

Être réceptive. A l’écoute de vos mouvements intérieurs. S’attacher à répondre à ses besoins. Accueillir ses émotions. C’est cette voie qui vous mènera sur le chemin de l’épanouissement.


Réaliser sa mission d’âme peut se décliner dans toutes les sphères de notre vie. Il est facile de transposer cette notion au cœur de sa vie professionnelle. Mais pas que ! Nos interactions sociales peuvent en être empreint ; tout comme nos relations familiales.

Lorsque l’on parle de mission de vie, cela impose une notion de prédétermination. Il y aurait un programme arrêté à l’avance pour nous. Comme un contrat passé, ou un plan tout tracé !
Mais alors, où se place notre liberté de choix et notre libre arbitre ?

Deux questions s’imposent:

  • Si l’on vous affirmait votre raison d’être sur Terre, croyez-vous que cela suffisse pour vous réaliser ? Croyez-vous que d’un coup de baguette magique, tout se mettrait en œuvre pour que vous avanciez dans la direction indiquée ?
  • En réalité, sommes-nous, ou non, conditionnées par des croyances sociétales et familiales ? Ou encore, portons-nous les blessures et les limitations qui appartiennent à nos ancêtres ?


Souvent en quête de LA vision de votre futur, vous m’interpellez sur un possible message que je pourrais vous délivrer. Nous avons tous ce réflexe d’aller chercher à l’extérieur de nous-même des réponses à ce que seul nous savons. Lors de ces échanges, ma réponse est inlassablement similaire d’une personne à l’autre : L’objectif n’est pas la solution à votre questionnement. Il n’est qu’un moyen. Un moyen par lequel votre cheminement vous amène à grandir. Ce qui compte est bien plus vos pérégrinations que la finalité.

La vie est un roman dont on sait déjà comment il se termine : à la fin, le héros meurt. Le plus important n’est donc pas comment notre histoire s’achève, mais comment nous en remplissons les pages. Car la vie, comme un roman, doit être une aventure. »

Joël Dicker, L’énigme de la chambre 622

L’humain a ce besoin insatiable d’être rassuré. Évidemment, je comprends cette appétence. Il y a toujours une période de notre vie où nous faisons face à des difficultés, où le tunnel paraît long. Chacun d’entre nous rêve de voir le bout de ce couloir. C’est normal. Nous avons l’envie de croire en des jours meilleurs pour sortir pas à pas de passages plus difficiles.

 J’ai d’ailleurs fait l’expérience de cela comme tout un chacun. Il y a un peu plus de quatre ans maintenant, une vision m’a été donné sur ce que pourrait être mon activité professionnelle, ainsi que la nature de mes soins. À cette période de ma vie, ces informations me paraissaient irréelles. Choisir cette voix m’était impossible. Cette perception de mes possibles m’était inatteignable. Cela semblait un plan de fin de carrière, plus adapté à ma retraite.

De surcroît, mon activité était déjà lancée. Mon business plan avait été défini sur trois à cinq ans. Je n’étais qu’aux prémices du développement de ma petite entreprise. J’avais déjà cheminé plusieurs années entre envie et peur avant de me lancer. Et, d’un coup, une autre voie s’offre à moi. Je ne maîtrisais d’ailleurs rien des tenants et des aboutissants de cette conception de mon projet. Ce changement de vision me renvoyait à une totale perte de contrôle, difficilement acceptable à ce moment-là.

Le message que je recevais était pourtant valable à mes yeux. Aujourd’hui, je me sens totalement alignée avec cette approche, et cette phrase la définissant « Ta mission est d’aider les femmes à retrouver leur féminité, à guérir des souffrances et violences qu’elles ont pu vivre. Tu as la capacité de lire dans les corps. »


Or, à cette époque-là, j’avais choisi comme nouveau métier : le massage bien-être. C’était déjà un grand saut, après ma vie de cadre dirigeante en entreprise.


Il m’a fallu de nombreuses années pour me sentir alignée avec ce message, cette mission de vie. En réalité, ce fut sept années d’épreuves, d’effondrements, d’apprentissages puis de guérison. Durant ces sept années, j’ai cheminé, réfléchi et pris de la hauteur. Cette hauteur nécessaire pour oser. Durant ces pérégrinations, je me suis familiarisée avec le monde entrepreneurial. Le monde cartésien du salariat était derrière moi. Le monde de l’intuition, des thérapies holistiques s’ouvrait à moi. J’ai fait un grand bond délaissant un monde régi uniquement par l’énergie masculine pour m’équilibrer en acceptant ma part d’énergie féminine.

Avec le temps, j’ai pris conscience de la cohérence de mon parcours personnel par rapport à ce qui se dessinait depuis mon enfance. Ma mission de vie ne m’est pas apparu de manière abrupte. Elle fléchait mon quotidien avec délicatesse, depuis ma naissance. De nombreux cycles et passage d’âmes m’ont été nécessaires pour me découvrir et entrer dans la phase transformatrice de ma mission. Pour aider d’autres femmes à traverser leurs épreuves, se relever, pour revivre enfin après les souffrances, j’ai dû moi-même observer ma vie, et expérimenter.

Ecouter. Comprendre. Guérir. Se délester des vieux processus. Se « reprogrammer » positivement dans plusieurs domaines. Dépasser ses peurs. Comprendre à nouveau. Se remettre sur pieds une nouvelle fois.  Apprendre du passé. Et, surtout VIVRE sa vie de femme, de mère, de professionnelle, de fille, d’amie, de sœur, … Toutes ces vies en une !



C’est plus qu’un challenge. C’est la mission d’une vie.

En entrant dans l’automne de ma vie, je me sens plus alignée avec ce qui m’anime. Ce qui fait sens en moi prend une autre valeur. Mon quotidien se colore de ce que je souhaite réellement transmettre au travers de mes expériences.

Bien sûr, j’ai ressenti cette fatigue, ces difficultés qu’on connaît dans l’épreuve. Bien sûr, j’aurais aimé que ce soit plus simple. Toutefois, je savoure aujourd’hui tout le chemin parcouru. Je comprends l’importance de mon engagement envers moi-même. Je goûte avec satisfaction ce profond sentiment de me sentir à ma place.

Je mesure également à quel point mes années de combat en mode guerrière me sont d’une aide précieuse. Cette ancienne « philosophie », d’écarter de mon chemin ce qui m’empêchait d’avancer, était une de mes ressources pour me permettre de passer à l’action. Aujourd’hui je n’ai plus besoin de cette approche mais je sais que elle représentait l’âme de la guerrière qui m’habitait.

Si vous aussi vous la sentez en vous, ne vous en départissez pas. Vous vous trouvez un peu trop dans votre masculinité ? Il en faut bien de l’énergie masculine pour oser et passer à l’action.

Peut-être feriez vous comme moi : déposer les armes, de jeter votre bouclier ? C’est une bonne étape, Ne plus avoir peur de cette dimension de vous-même. Apprenez juste à la mettre au service de la femme que vous êtes. La femme que vous êtes enfin prête à devenir.

Pour partager avec vous mes expériences et vivre en adéquation avec ma mission de vie, je vous propose un soutien, des initiations. Découvrez comment j’ai choisi d’accompagner les femmes aujourd’hui avec ce programme NAÎTRE ET ÊTRE FEMME.

Vous cheminez vers un métier dans le monde de l’énergie ?

N’hésitez plus. Je suis à votre écoute pour entendre vos préoccupations du moment en séance découverte gratuite.

Partager

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Bienvenue sur le blog

Je suis ravie de vous accueillir sur mon blog où je vous partage le fruit de mon cheminement personnel mais également mes apprentissages, mes lectures et tout ce qui me nourrit en tant que femme.

De quoi je vous parle ici ?
D’amour de soi, de spiritualité, du rythme des saisons, de féminitude, de blessures d’âme, des saisons de vie de la femme, de missions d’âme, de sagesse féminine, de créativité, de notre relation aux travail, d’estime et de confiance en soi, de sexualité, de matresence, d’hypersensibilité…

Article le plus populaire

  • Apprendre à devenir mère : les enjeux de la matrescence